La forêt des marques

Chez Elixyria

Synopsis :

Lucile, quatorze ans, ne supporte plus d'être persécutée entre deux cours par Myriam et sa bande. Désespérée, elle trouve refuge dans l?immense forêt voisine afin de fuir les brimades des autres collégiens. La jeune fille s'aventure au coeur d'un territoire sauvage qui fait l'objet de rumeurs inquiétantes, car on le dit « hanté». C'est dans ce royaume champêtre, en marge de la civilisation, que Lucile rencontre Sylvain. Ce dernier fabrique d'énigmatiques masques qu'il offre aux arbres. Sous la protection du garçon solitaire, Lucile découvre les esprits de la nature veillant sur la forêt... Un sanctuaire qui va lui redonner le goût de vivre, d?aimer et où la cruauté humaine ne revendique aucun droit.

L'avis de Pam-Pam :

La forêt des masques raconte l’histoire de Lucile BOSSUT, une adolescente nouvelle dans un collège qui se fait harceler par ses camarades. Le quatuor infernal comme elle les nomme, ne rate pas une occasion pour faire de sa vie un enfer. Elle finit par perdre l’appétit, dort mal, ses notes sont en chute libre et elle part à l’école avec la boule au ventre. Lucile se sent seule face l’ensemble du collège, seul Lucas essaye de la défendre mais elle le repousse pensant qu’il a pitié d’elle.

Un jour après une énième humiliation, elle s’enfuit dans la forêt pour se cacher. Lors de sa fuite, elle fera la connaissance de Sylvain et de ses tantes. Ces personnes d’apparence humaine mais disposant de pouvoir magique l’aideront à reprendre espoir.

 

J’ai beaucoup aimé cette histoire fantastique pour adolescent. Le roman aborde le thème délicat du harcèlement scolaire. Lucile est une jeune fille normale mais la méchanceté des autres l’a anéanti et privé de tout espoir.

J’ai adoré le personnage de Sylvain qui est rayonnant avec ses cheveux qui changent de couleur en fonction de ses humeurs et son petit coté espiègle. Ce personnage haut en couleur qui fabrique des masques pour les arbres de la forêt afin de les aider à montrer leurs humeurs va aider Lucile à s’en sortir. Mais ils s’aident mutuellement car lui se sent extrêmement seul et est ravi d’avoir un peu de compagnie.

 

Stéphane SOUTOUL, nous démontre que le silence face au problème du harcèlement scolaire n’est pas une solution et qu’il faut oser affronter ces personnes qui profitent de la faiblesse des autres pour être méchantes et se moquer gratuitement.

 

Je recommande ce livre aux adolescents mais aussi aux adultes car malheureusement le harcèlement ne s’arrête e pas après la scolarité. Même les adultes peuvent être cruels et un petit rappel des conséquences liées à ce problème ne peut pas faire de mal.

pusignan.png
Elixyria.png
Le-logo-Facebook.png